Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Top articles

  • Le nyckelharpa, passionnément...

    01 février 2015 ( #Sur le frisson des sens )

    Eléonore Billy en concert "...Parce qu'attention, qui dit terroir ne dit pas forcément déjà vu et grosses caisses. Ce n'est pas parce que l'on connaît des instruments populaires comme l'accordéon, des tambourins et des violons, que l'on a tout entendu....

  • Ecoute...

    13 février 2016 ( #Sur le frisson des sens )

    Ecoute ce qui se dit , ce qui se fait. Ceux qui se parlent et qui se voient. Sens les étoiles, le sens du vent. Ecoute la voix du monde, le chemin de ses rondes. Regarde écoute les mains et ne te laisse tromper. Ne te laisse trembler. Trempe ton regard...

  • A grand bruit...

    01 août 2016 ( #Mosaïque de Bouts de Nouvelles )

    Ce jour, vraiment, ils ont le don. A peine s'est-elle installée à son bureau, dans son silence, pour ranger un peu, relire quelques feuillets oubliés et peut-être écrire aussi, qu'une perceuse vrombit dans la mezzanine, au-dessus de sa tête. A-t-elle...

  • Qu'attendre?

    17 octobre 2016 ( #Mots de nuits )

    Qu'attendre quand la lumière est là quand le feu est ici et que mes heures passent à se demander. A me demander quoi? Le temps d'inspiration le temps de colorer le temps d'écrire le monde. Le luxe de ce temps quand d'autres ne l'ont pas qui tant toujours...

  • Passer

    25 janvier 2017 ( #...tout de suite et sans ambages... )

    La lumière est là-bas. Derrière. Les branchages, les troncs, les pierres. Derrière tout un fouillis presque enfouie déjà si loin... Pourtant juste en tendant la main en tenant son sein en y croyant assez on peut passer. Craquent les feuilles du vieil...

  • Funamfil

    04 avril 2017 ( #...tout de suite et sans ambages... )

    Reprendre le fil d'un bout à l'autre de bout en bouts émiettés emboutis par les contretemps qui nous confinent vers une mort certaine lorsqu'on se laisse engloutir par les pas d'un quotidien sans phare ni trompettes. Que diable, retrouver du relief, du...

  • Au fond

    11 mars 2017

    Au fond, où sont les choses? Où sont les êtres? Derrière le voile du matin que sais-tu de ton âme enrubannée de brume? Que laisses-tu échapper de ton corps-à-coeur? Quelques mots-silhouettes telles de lourdes valises aux contours flous se découpent sur...

  • Chemins de traverse

    27 mai 2017

    Chercher le fil perdu de la pelote confuse trouver, tirer sur le bout du bout, ramener à soi dans l'accueil délicat qui en fera des perles. De ce collier, parons nos instants nos bonnes heures sans doutes sans craintes et sans défenses. De la naïveté...

  • Le droit d'Etre

    21 novembre 2015 ( #...tout de suite et sans ambages... )

    Sans symbole restrictif Ni étendard Je vais reprendre ma plume Et mes pinceaux de tout poil. Sans concession sans obscurité A la lumière de mon amour infini pour le Liberté Celle que nous entonnons depuis des siècles hommes et femmes de bonne volonté....

  • Comme une éternité

    14 juin 2016 ( #Prix et publications )

    "Une petite plongée dans les photos de Flo et j’ai compris. Tout de suite. Que ce que je cherchais sans vraiment le chercher, ce que j’espérais pour accompagner mes textes : c’ était là, dans son regard… et sa patience. Pour laisser du sensible sur la...

  • Inventaire

    21 juin 2016 ( #Mosaïque de Bouts de Nouvelles )

    Il y a, il y a... Sur mon chemin, un jardin. Pédagogique sans doute. Petits panneaux de bois qui indiquent la plante, la fleur, le futur fruit. Sa variété. Je me faufile sur le sentier vert. Le vent est permanent. Fait frémir. Est lui-même frémissements....

  • Inventaire (2)

    29 juin 2016 ( #Mosaïque de Bouts de Nouvelles )

    Il y a, il y a... Il y a d'abord les rides. Marquées. Des entailles qui strient un visage buriné, tanné. Les cheveux poivre et sel parsèment son crâne en bouclettes baroques. Poivre et sel aussi les poils de barbe en bataille. Il porte une vareuse bleue,...

  • Trop c'est trop

    26 juillet 2016 ( #Dans le creux des matins )

    C'en est trop! C'est trop chaud trop froid trop amoureux trop rugueux trop chargé merci c'est trop gentil! Avis trop engagé, trop engageant trop de jugements. C'est trop pour l'un, pas assez pour l'autre. L'autre comme une ombre de soi trop présent, emprisonnant....

  • Un passé...

    02 août 2016 ( #Mots de nuits )

    Enfin elle a osé. Prendre son instrument, reprendre son archet. Quatre accords esquissés des fils s'étaient noués. Noués au creux noués au corps Comme vissés chevillés. Les cordes trop tendues lui donnaient un air faux résonnaient trop haut dissonaient....

  • ...et ne jamais se perdre...

    03 septembre 2016 ( #Mots de nuits )

    Sourire et donner lâcher laisser ce que l'on a lâcher ce que l'on veut nous vendre heurtoirs de l'imagination laisser passer. Sourire aux anges laisser glisser sur soi ses vieux démons ressurgis dans le regard d'un autre. Offrir toute sa part et au-delà...

  • Paysage(s) et atomes...

    18 septembre 2016 ( #Quelque part dans le monde... )

    Il y a les lignes, l'épure, les volumes verts bleus gris les taches et camaïeux. Il y a ces grands espaces et ces détails fouillés. Tout un fatras plus ou moins arrangé. Ces barres rigides qui tranchent l'horizon dures comme le béton, le verre et l'acier,...

  • Si demain...

    27 septembre 2016 ( #Mots de nuits )

    Si les rubis n'étaient que cailloux et ton visage qu'un reflet. Si les couleurs étaient passées. Si plus rien de profond si tout n'était que surface sans accroche sous mes doigts. Si le soleil n'était que néon et tes yeux billes de verre. Si l'atmosphère...

  • Incarnés

    17 octobre 2016 ( #Dans le creux des matins )

    Evidence cliché surfait nous ne sommes pas parfait! Tant qu'il ne s'agissait pas de nous. Pas toi, pas moi. Non, de nous. De cet amour porté si haut si souple acrobate et jongleur que sur ses pattes toujours il pouvait retomber... Petit chat doux chaud...

  • Entre les pierres

    26 décembre 2016 ( #Mots de Paixne )

    Entre les pierres installées rudes, immuables, froides trônant pour une éternité ma vulnérabilité veut s'effriter mes sentes s'étioler. Vaine dispersion du fragile qui croît à mesure que je souhaite le dompter ourlé paré de couleurs délitées. Peine perdue?...

  • Avoir été vivant...

    30 décembre 2016 ( #Mots de Paixne )

    Que nous dit ce matin de ses épaisses brumes comme si elles étaient miennes comme si c'était les tiennes? Que nous dit cet obscur imprenable dans lequel tout s'étiole, se délite se fond et disparaît? Et cette lueur au fond toujours repoussée que l'on...

  • Démembrement

    25 décembre 2014

    Que sont ces arbres tombés? Elans de vie Du ciel à la terre De la terre au ciel Qu'hommes impudents Coupent scient déchiquètent. Bouts de bois pour un feu Qui par appât du gain Deviendront cendre. Au lieu de la sève De la chaleur humaine Paysage haies...

  • Incipit, ou ravalement de façade!

    01 avril 2010 ( #Pensées du jour )

    Seul cet article aura vocation explicative. Contrairement aux apparences, ce billet n'est pas le premier, non! Il fait suite à mon blog vieux de 2 ans, auquel je voulais redonner un coup de neuf, un coup de frais, un coup de pinceau ! Alors surtout, ne...

  • Kanako

    03 avril 2010 ( #Pensées du jour )

    D’abord, il y a l’odeur. Celle de l’herbe jeune, naissante. Une odeur verte. Puis la sensation. Douce et moelleuse. Contre son ventre, ses cuisses, sa joue, ses pieds à la pointe tendue. Ses hanches aussi, plus dures, comme une saillie. L’arrondi de ses...

  • La Porte d'en face

    04 avril 2010 ( #Mosaïque de Bouts de Nouvelles )

    Bonjour Mademoiselle... Instinctivement, Olivia a poursuivi sa course précipitée dans les escaliers, sans pourtant lâcher l’inconnu des yeux, se dévissant le cou à chaque tour de marche. Celui-ci ayant réitéré ses salutations, l’air tellement incongru...

  • Fille de poussières

    06 avril 2010 ( #Pensées du jour )

    Je suis née fille du désert, de l’aridité et de la pierre. Elevée sur les steppes d’Asie, poussée par des vents glacés ou brûlants. Au cœur de l’Altiplano, debout et frêle, happant les parcimonieuses et sacrées particules d’oxygène. Au fond d’un cratère...

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>

Présentation

  • : Nouvelles en vrac
  • Nouvelles en vrac
  • : Les Editions de Laure Lie en continuité du blog : http://jypdesign.info/laurelie
  • Contact

Profil

  • Laure Lie
  • « Mais elle est comment ? [...]
- Disons de taille moyenne…Pas une naine ni une girafe, heu…normale, quoi ! Jolie dans son genre… Sinon blonde ou brune, alors-là…C’est difficile à dire…en tout cas elle n’est pas rousse ! Encore que"
  • « Mais elle est comment ? [...] - Disons de taille moyenne…Pas une naine ni une girafe, heu…normale, quoi ! Jolie dans son genre… Sinon blonde ou brune, alors-là…C’est difficile à dire…en tout cas elle n’est pas rousse ! Encore que"

Texte Libre

Les textes de ce blog sont la propriété de l'auteur.

Ils ne sont pas libres de droit.

(Article L122 du code de la propriété intellectuelle)

Recherche