Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 15:49

 

Jour de pluie, dévoilant en insaisissables odeurs les fruits qui remontent de la terre, plus fortes que nos souvenirs en images filmés.

 

Jour de pluie, ruisselant, étincelant sur les feuilles tombées se glaçant d’un lustre rouge, qui tapissent le lit de nos vies, celui de nos envies.

 

Jour de pluie, jour d’après un soleil bleu azur, qui a réchauffé nos corps un instant encore, qui a adouci nos âmes se couvrant d’un été comme d’une traîne.

 

Jour de pluie, brûlant comme le jour au zénith, aussi pur qu’un matin sous le vent et qu’une nuit en voile lacté.

 

Jour de pluie, plein et serein, abreuvé de lucioles en myriade, douces caresses, main d’un amant sur ma peau.

 

Jour de pluie, qui trace une voie entre ses fils, sente serpentant d’un arbre à l’autre, dansant jusqu’à la clairière.

 

Jour de pluie, éclaboussure de lumière, vif argent d’une enfance non abolie, de bottes et de flaques.

 

Jour clair, où la pluie coule amie dans mes mains, exfolie mon visage et ses ombres de doutes, d’avide et de pertes.

 

pluie

 

Jour de pluie que je goûte et savoure, source tendre d’une eau qui ne me demande plus qui je suis, ce que nous sommes et où je vais.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Xavier Lainé 03/11/2011 06:38


Le chemin me semble compter davantage que le résultat.


Laure Lie 04/11/2011 07:22



La mise en oeuvre pour...oui. Mais le bonheur des petites choses de l'invisible n'en est pas amoindri.



Xavier Lainé 01/11/2011 06:26


IL faut juste se rendre disponible pour en démêler l'écheveau.


Laure Lie 02/11/2011 23:12



Disponible...le mot est juste... et pour quel résultat



Xavier Lainé 31/10/2011 05:22


C'est dans le silence que nos yeux voient le mieux, que nos oreilles peuvent entendre les symphonies de l'invisible, et que nos doigts peuvent en délivrer les mots.


Laure Lie 31/10/2011 22:45



Le silence est un véritable conte...



Xavier Lainé 27/10/2011 18:19


Nous est sans doute commune cette part de solitude qui nous fait voir autour de nous ce que d'autres ne voient pas. Car sans doute, faut-il le plus souvent laisser parler notre coeur.


Laure Lie 30/10/2011 17:59



Sans doute, une solitude si pleine de ce que l'on voit...



Xavier Lainé 27/10/2011 06:03


Si simple est le présent lorsqu'il sait donner, offrir et recevoir : notre temps souffre de cette perte, de ne plus savoir, de vouloir tout acheter et tout vendre. Alors qu'il est tellement
rassurant d'apprendre à échanger.


Laure Lie 27/10/2011 08:58



Si simple est le présent que l'on sait donner, offrir et recevoir...


Oui, notre temps souffre de ne plus voir (ou si peu) le simple, qui demeure l'essentiel...


Tu le trouves dans la solitude; je le trouve dans les éléments naturels avec lesquels je ne suis pas seule; on le trouve en regardant, en sentant, de tous nos sens é(mer)veillés...



Présentation

  • : Nouvelles en vrac
  • Nouvelles en vrac
  • : Les Editions de Laure Lie en continuité du blog : http://jypdesign.info/laurelie
  • Contact

Profil

  • Laure Lie
  • « Mais elle est comment ? [...]
- Disons de taille moyenne…Pas une naine ni une girafe, heu…normale, quoi ! Jolie dans son genre… Sinon blonde ou brune, alors-là…C’est difficile à dire…en tout cas elle n’est pas rousse ! Encore que"
  • « Mais elle est comment ? [...] - Disons de taille moyenne…Pas une naine ni une girafe, heu…normale, quoi ! Jolie dans son genre… Sinon blonde ou brune, alors-là…C’est difficile à dire…en tout cas elle n’est pas rousse ! Encore que"

Texte Libre

Les textes de ce blog sont la propriété de l'auteur.

Ils ne sont pas libres de droit.

(Article L122 du code de la propriété intellectuelle)

Recherche