Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 20:00

Enfin elle a osé.

Prendre son instrument, reprendre son archet.

Quatre accords esquissés

des fils s'étaient noués.

Noués au creux noués au corps

Comme vissés chevillés.

Les cordes trop tendues

lui donnaient un air faux

résonnaient trop haut

dissonaient.

Quelques semaines seulement

elle n'avait pu jouer.

Le vinaigre elle n'avait pas vu

se déverser l'amer

trop d'acide non-avenu

de plein fouet fut reçu.

Sens d'une poupée désarticulés.

Un passé s'esquissait.

Il y eut un avant

il y avait un après.

Violences insinuées,

un goût de mots violés.

Aucun voile de décence, de pudeur.

Indécence cinglante, impudeur éructée.

Un goût de sel

de cendres aussi.

Déjà elle le savait

son instrument contre elle

vibrerait autrement,

comme vibrent des cordes du bois

sous un archet frotté.

Juste comme ça.

Un peu de musique.

Rien de plus.

Déjà le soir pointait, elle avait tardé

mais chez elle, enfin, pouvait rentrer.

Un passé...

Partager cet article

Repost 0
Published by Laure Lie - dans Mots de nuits
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nouvelles en vrac
  • Nouvelles en vrac
  • : Les Editions de Laure Lie en continuité du blog : http://jypdesign.info/laurelie
  • Contact

Profil

  • Laure Lie
  • « Mais elle est comment ? [...]
- Disons de taille moyenne…Pas une naine ni une girafe, heu…normale, quoi ! Jolie dans son genre… Sinon blonde ou brune, alors-là…C’est difficile à dire…en tout cas elle n’est pas rousse ! Encore que"
  • « Mais elle est comment ? [...] - Disons de taille moyenne…Pas une naine ni une girafe, heu…normale, quoi ! Jolie dans son genre… Sinon blonde ou brune, alors-là…C’est difficile à dire…en tout cas elle n’est pas rousse ! Encore que"

Texte Libre

Les textes de ce blog sont la propriété de l'auteur.

Ils ne sont pas libres de droit.

(Article L122 du code de la propriété intellectuelle)

Recherche